LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Toutes les dissertations

La poésie doit-elle être nécéssairement musicale ?

Note : 5.5/10

  - On note une importance du rythme et de la rime dans la tradition poétique. La poésie est marquée par l'oralité et la musique de ses origines puisque la recherche de rythmes particuliers, comme l'utilisation des vers, et d'effets sonores, comme les rimes, avait une fonction mnémotechnique pour la transmission orale primitive. Poésie est placée à la fois...

2 pages - 1,80 �

Vous écrirez un dialogue de comédie dans lequel un Monsieur Jourdain contemporain se vante devant un ami d'un savoir récemment acquis. Vous pourrez utiliser certains procédés comiques présents dans les textes du corpus. Vous veillerez à employer un niveau de langue approprié aux personnages et à la situation ?

Note : 5.5/10

Je ne sais pas si vous pouvez maintenant me comprendre... Vous n'êtes pas, je le sais et je ne  vous en blâme pas, un homme Moderne. M. Dubois - Vous avez inventé une fusée spatiale ? Vous avez découvert un nouveau vaccin ? M. Jourdain - Vous êtes bien naïf... Non, je vais vous le dire : dorénavant je sais, car je lai...

1 page - 1,80 �

Je hais les livres; ils n'apprennent qu'à parler de ce qu'on ne sait pas, écrit Jean Jacques Rousseau dans son essai sur l'éducation, Emile. Vous discuterez ce point de vue.

Note : 5.5/10

Dans Madame Bovary, ainsi, le personnage d'Emma manque sa vie parce qu'elle a lu trop de livres en les prenant pour la réalité : s'attendant à un réel aussi riche, brillant et tumultueux que celui qu'elle a vu dans les romans de chevalerie, elle est déçue par sa vie réelle et est conduite au suicide. Cette déception est aussi...

2 pages - 1,80 �

Attendez-vous de la poésie qu'elle vous fasse voyager, découvrir autre chose que l'univers qui vous entoure au quotidien ?

Note : 5.3/10

Le deuxième volet du sujet évoque une découverte d'autre chose que l'univers qui nous entoure au quotidien. On pourra poser, en effet, que la lecture de la poésie peut être comprise comme une exploration imaginaire, comme une découverte de manières de penser, de sentir, de voir le monde qui ne nous sont pas propres mais que nous avons...

2 pages - 1,80 �

L'écrivain contemporain, Claude Roy écrit dans Défense de le Littérature (1968) : Certains esprits refusent le roman. Ils y voient une amusette, un gaspillage de force. Ils trouvent la vie (ou l'Histoire) plus riche en histoire, la science plus excitante et que la philosophie donne mieux à penser. Vous direz, en vous appuyant sur les textes du corpus, sur les romans que vous avez étudiez et sur vos lectures personnelles ce que vous pensez de ce jugement sur les romans rapporté par Claude Roy.

Note : 8.5/10

Être maître du bien et du mal, régler la vie, régler la société, résoudre à la longue tous les problèmes du socialisme, apporter surtout des bases solides à la justice en résolvant par l'expérience les questions de criminalité, n'est-ce pas là être les ouvriers les plus utiles et les plus moraux du travail humain ? (Le Roman expérimental).     3)      Invitation...

3 pages - 1,80 �

Dom Juan est-il comique ?

Note : 10/10

La présence du valet, notamment avec sa tirade sur le tabac en début de pièce, ou encore à la dernière scène quand il réclame ses gages permet non seulement d'établir un contraste entre les deux personnages, mais surtout permettent de traiter sur un ton léger des sujets sérieux. Dom Juan n'apparaît pas alors comme un personnage noir mais...

2 pages - 1,80 �

On a pu dire que le théâtre était, parmi les genres littéraires, le plus conventionnel. Après avoir précisé quelles sont les conventions essentielles que le théâtre impose, vous chercherez les raisons pour lesquelles le spectateur se soumet volontiers à ces conventions et accepte sur scène les fantaisies les plus débridées qu'il refuserait dans la vie réelle ?

Note : 8/10

» ·                           La vraisemblance : « l'esprit n'est point ému de ce qu'il ne croit pas » précise Boileau dans son Art poétique (chant III). ·                           La bienséance : les bienséances, dans un souci de ne pas choquer les spectateurs, excluent en principe de la scène tout ce qui (violence, amour) irait contre la morale établie ; les bienséances linguistiques interdisent au...

3 pages - 1,80 �

Préférez-vous l'argumentation directe ou l'argumentation indirecte ?

Note : 8/10

Définition des termes du sujet Le sujet invite à se prononcer pour une des deux formes d'argumentation que l'on distingue généralement. La première étape du travail sera donc de définir, dès l'introduction, ces deux formes d'argumentation. L'argumentation directe, d'abord, est une forme d'argumentation qui se donne comme telle : elle est de nature strictement démonstrative - toute démonstration logique, par...

2 pages - 1,80 �

En réponse à des critiques qui lui reprocheraient d'avoir engagé la littérature dans le combat politique, Victor Hugo écrit un article où il défend le choix de tout écrivain de mettre la littérature au service de grandes causes. Vous rédigerez cet article ?

Note : 5.2/10

      -                            Promotion du « choix de tout écrivain de mettre la littérature au service de grandes causes » :     Il faut réfléchir d'abord sur la nature de la littérature du point de vue de sa diffusion : elle consiste en des écrits aisément reproductibles ou communicables à l'oral, elle constitue sans doute un des meilleurs moyens de diffuser les idées nouvelles. Elle...

2 pages - 1,80 �

Faire un éloge paradoxal sur la paresse.

Note : 7/10

Voltaire : « j'aime le luxe et la mollesse ». • On laisse tout faire aux autres : en mettant dix minutes à se lever lorsque notre mère nous appelle pour mettre le couvert, en arrivant finalement le couvert a déjà été mis par exemple. Devant notre peu d'envie de faire les choses, les autres les font à notre place. ... À vous de développer...

1 page - 1,80 �
1,80 �

Le roman doit-il, selon vous, privilégier l'imagination ou décrire fidèlement la réalité ?

Note : 7/10

Aussi le genre fantastique présente-t-il une difficulté, puisque pour bien des lecteurs, un texte fantastique fait plus que de permettre une échappée fantasmatique hors des lois du réel : il intègre les éléments surnaturels aux descriptions les plus ordinaires, et ce faisant tâche d'agir par contamination sur le réel lui-même. De ce point de vue, le roman a bien...

2 pages - 1,80 �

Parlant du monde et de ses personnages, Albert Camus écrit dans l'Homme révolté : Les héros ont notre langage, nos faiblesses, nos forces. Leur univers n'est ni plus beau, ni plus édifiant que le nôtre. Mais eux, du moins, courent jusqu'au bout de leur destin et il n'est jamais de si bouleversant héros que ceux qui vont jusqu'à l'extrémité de leurs passions. Vous expliciterez et illustrerez ce point de vue à partir de vos lectures romanesques et vous le discuterez si cela vous semble nécessaire.

Note : 5.5/10

Il est un personnage a priori insignifiant, qui, certes possède des faiblesses, mais qui illustre aussi les forces de l'homme, notamment ses forces morales, son instinct de survie...Le personnage romanesque est donc véritablement un héros de tous les jours qui arrive à passer et dépasser les épreuves quotidiennes de la vie. (Ex : le personnage principal de A la...

3 pages - 1,80 �

Dans Le Théâtre, A. Ubersfeld affirme : L'une des caractéristiques les plus étonnantes du texte théâtral, la moins visible, mais peut-être la plus importante, c'est son caractère incomplet. Pour elle, le texte théâtral est donc un texte troué, qui exige du metteur en scène une interprétation. Vous discuterez ce point de vue en prenant appui sur les textes du Corpus et sur les oeuvres que vous avez lues ou étudiées, notamment Rhinocéros.

Note : 10/10

- Anne Ubersfeld rappelle la distinction entre une lecture syntagmatique du texte et une lecture paradigmatique : la lecture syntagmatique privilégie le sens qui naît de la succession des mots entre eux, et la lecture paradigmatique décolle du texte, et examine les connotations, les allusions cachées derrières ces mots. Au théâtre, la lecture paradigmatique est particulièrement riche, elle...

2 pages - 1,80 �

« Je hais les livres; ils n'apprennent qu'à parler de ce qu'on ne sait pas ». Jean Jacques Rousseau, L'Emile.

Note : 10/10

Et, surtout, ne méconnaît-elle pas la rapport complexe que les livres, quelle que soit leur nature, entretiennent avec la réalité, rapport fait à la fois d'imitation, de mise à distance et de création ? La valeur formatrice des livres n'est-elle pas dans le recul que ceux-ci peuvent permettre d'avoir par rapport au réel ?   Eléments pour le développement   I. Le point de...

2 pages - 1,80 �

"Le théâtre, c'est d'être réel dans l'irréel", écrit Jean Giraudoux dans l'Impromptu de Paris. Comment expliquez-vous ce jugement? Votre développement sera argumenté d'exemples pertinents, précis et variés ?

Note : 10/10

Développer cette idée à partir de cet auteur ou d'un autre. Ex : caricature de l'avare, il fait rire et donc le spectateur prend conscience de son propre défaut.                 B- L'autre côté du miroir Prendre une pièce et montrer comment tout est un peu grossi, caricatural mais que finalement, ce n'est pas si loin de la vérité               Ex : Le Jeu...

3 pages - 1,80 �

Quelles sont les limites et les fonctions de l'utopie ?

Note : 5.1/10

Ex : L'île au esclaves de Marivaux : critique de la société inégalitaire du XVIIe siècle. II)            Mais elle a aussi ses limites   1)      encore irréalisée voir irréalisable L'utopie n'est qu'un beau rêve qui reste dans le domaine de l'imaginaire et non de la réalité. Son action réelle semble ainsi très limitée. Ex : Le pays d'Eldorado dans Candide, s'apparente bien à un mirage ( étudier notamment le...

2 pages - 1,80 �

La laideur peut-elle être une source d'inspiration pour un poète au même titre que la beauté ?

Note : 5.5/10

Le poète est ainsi capable de métamorphoser le réel mais aussi de déchiffrer l'invisible, d'accéder au monde des idées, de se faire « voyant » comme le dit Rimbaud dans sa lettre à Paul Demeny. Ainsi la laideur peut-elle être source de découvertes ; le poète à travers elle peut déchiffrer le monde, atteindre son essence peut-être mieux que grâce à...

3 pages - 1,80 �

Dans son essai sur Les Personnages, Sylvie Germain, romancière contemporaine, écrit: tous les personnages sont des dormeurs clandestins nourris de nos rêves et de nos pensées. Cette conception du personnage vous paraît-t-elle partagée par les romanciers que vous connaissez.

Note : 5.8/10

Cela peut valoir pour de nombreux personnages particulièrement célèbres : Valmont dans les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, Julien Sorel dans Le Rouge et le Noir de Stendhal... D'autre part, il se présente comme un dormeur clandestin, comme si la part de création qu'il représente n'était pas l'émanation de la volonté de l'auteur, mais une sorte d'expression d'une pensée ou...

3 pages - 1,80 �

Le registre tragique est il uniquement propre à la tragédie ?

Note : 5.8/10

Fatalité, aspect tragique du cycle romanesque des Rougon-Macquart. Les personnages sont condamnés à ne pas être heureux.              Conclusion : Le héros tragique est celui qui doit lutter contre des forces supérieures et qui, toutefois, cherche à se révolter. Il est ainsi pris dans un conflit qui l'oppose d'un côté au monde, l'homme et de l'autre côté aux forces (divines, passionnelles...)...

3 pages - 1,80 �

Pensez-vous que l'on puisse lutter efficacement contre l'oppression par la littérature ?

Note : 5.8/10

Adossé à son île comme Gilliatt à son rocher, Hugo brava les tempêtes d'un régime et, jour après jour, bâtit une oeuvre dont chaque texte était destiné à ébranler le Second Empire, et au-delà, tous les régimes anti-républicains. (cf. Les Châtiments) Autre ex : les contre-utopies littéraires comme arme de lutte contre l'oppression politique (cf. Orwell, 1984, dénonciation de l'oppression...

2 pages - 1,80 �

Selon vous, qu'est-ce qu'un bon livre ?

Note : 5.4/10

Introduction Qu'est-ce qu'un bon livre ? Dans les pays où la censure n'existe plus ou très peu, cette question se pose au niveau individuel et c'est à chaque lecteur d'y répondre. Cela revient à poser la question : quels sont les livres que j'ai aimés, ou en tout cas estimés, et sur quels critères ? Première partie : à quels...

1 page - 1,80 �

Pensez vous que dans notre monde moderne il y ait encore une place pour la poésie ?

Note : 5.4/10

Mais depuis La Pléiade, la poésie a plus une fonction lyrique qu'une fonction mythique et fondatrice. En tant que lyrique, elle ne remplit donc plus le même rôle social mais est davantage reléguée dans la sphère de l'intime.( cf. Hugo : « quand je vous parle de moi, je vous parle de vous »). Mais la poésie semble aujourd'hui supplantée sur...

3 pages - 1,80 �

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 ... 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :