LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Toutes les dissertations

Selon vous, réécrire est-ce imiter ou innover ?

« Le palais de Gormaz, comte et gobernador, Est en deuil : pour jamais dort couché sous la pierre L'hidalgo dont le sang a rougi la rapière De Rodrigue appelé le Cid Campeador. »     III)         Ainsi, la réécriture donne une portée et un sens nouveau à l'hypotexte. - L'hypertexte peut, par les modifications qu'entraîne la réécriture, insuffler un nouveau sens et une nouvelle portée historico-politique à l'hypotexte....

3 pages - 1,80 �

Georges Duhamel écrivait à propos du cinéma, dans les « Scènes de la Vie Future », ces lignes sévères : « c'est un divertissement d'ilotes, un passe-temps d'illettrés, de créatures misérables, ahuries par leurs besognes et leurs soucis. » Partagez-vous cette opinion ?

1° II est intégré aux mouvements artistiques. Le Surréalisme s'y est exprimé, comme en littérature, en peinture, en sculpture. Le Chien Andalou de Buñuel en est le témoignage. Des poètes en ont fait leur instrument d'expression, tels Prévert et Cocteau (Le sang d'un Poète, Orphée). 2° II possède un langage original. Duhamel affirme n'avoir aucun effort à accomplir au...

2 pages - 1,80 �

La pièce de Molière, Dom Juan, est-elle une comédie ?

Note : 5.4/10

    II.                Une dimension tragique   Dom Juan, héros tragique Par son entêtement à posséder, à séduire, le comique devient tragique et Dom Juan avance inexorablement vers sa perte. Il y a une certaine fatalité dans son cheminement, du libertin, à l'homme châtié.   Trame de la pièce La pièce en elle-même est construite comme une tragédie avec la présence d'avertissements divers au cours de...

2 pages - 1,80 �

« L'écrivain est en situation dans son époque : chaque parole a des retentissements. Chaque silence aussi. » Commentez cette phrase de Sartre.

Note : 5.4/10

Le terme de "situation" est un mot-clé chez Sartre. Que le sujet réagisse et fasse des choix, ou qu'au contraire il ne réagisse pas et refuse de choisir, ce refus même de choisir montre le caractère absolu de sa liberté. - Dans cette citation, l'écrivain engagé devient figure de l'existentialisme : confronté à son "époque", il peut choisir de...

2 pages - 1,80 �

Le récit littéraire, avec les moyens qui lui sont propres, constitue-t-il une voie efficace pour transmettre au lecteur des vérités de portée universelle?

Note : 5.4/10

C'est le cas de Rabelais avec Gargantua où le gigantisme du personnage n'est pas dû au hasard... L'auteur choisit également des situations où chacun peut se reconnaître, et ce afin de toucher un public plus large.   Un outil politique Qu'il s'agisse de manipuler l'opinion ou de militer en période critique, la fiction est l'arme idéale pour faire passer des idées...

2 pages - 1,80 �

A la question : qu'y a-t-il de vrai dans vos histoires? le romancier contemporain Michel Tournier avoue être tenté de répondre : « Rien, j'ai tout inventé. » Pensez-vous, d'après vos lectures, que tout soit inventé dans les romans ?

Note : 5.4/10

De la même façon, Flaubert, romancier réaliste, décrit dans les plus grands détails la casquette de Charles Bovary et la pièce montée de son mariage, Zola s'est longuement documenté dans des livres et par des témoignages directs sur la vie des mineurs, leur travail, leurs maladies, avant d'écrire Germinal. Même Gérard de Villiers va passer quelques semaines dans...

2 pages - 1,80 �

On a dit de Molière qu'il « côtoie parfois le tragique ». Montrez-le par des exemples précis, sans oublier de faire voir que le poète ne perd jamais de vue la règle essentielle de la comédie qui est de faire rire les honnêtes gens.

Note : 5.4/10

crainte inspirée par Tartuffe, en qui on discerne très vite un redoutable coquin, capable des pires entreprises ; par Alceste, violent dans ses colères, par don Juan, froidement scélérat, etc. ; b. pitié pour Mariane, si douce, si timide, si sensible ; pour son frère Damis, jeune homme au coeur vif, mais si brave ; pour Orgon lui-même, honnête...

1 page - 1,80 �

L'un des ressorts de la tragédie est l'émotion tragique qu'elle doit inspirer au spectateur, mais elle bannit toute forme de violence visuelle sur scène. En prenant appui sur plusieurs récits dont essentiellement celui de la mort d'Hippolyte, vous chercherez en quoi un récit oral peut susciter plus d'émotion que la représentation de la scène qu'il rapporte.

Note : 5.4/10

                        B- La mort d'un héros • Dans la tirade de Théramène, Hippolyte est présenté comme un chef. Cf. « autour de lui » ; « sa sa voix » ; « ses gardes »... > respect... • Récit épique : Hippolyte devient un héros. Cf. « Hippolyte lui seul, digne fils d'un héros » ;  « l'intrépide Hippolyte ». • Théramène évoque les souffrances du jeune homme. « votre malheureux fils » ; « ce héros expiré ». •...

2 pages - 1,80 �

Le Horla de Maupassant. Pourquoi la figure du double comme clivage du moi, est-elle un des thèmes privilégiés fantastiques ?

Note : 5.4/10

Hyde, propose une véritable métamorphose physique du Dr Jekyll. ·                            La figure du loup garou, emblématique du double dans la littérature fantastique   II)           Un intérêt psychanalytique   La figure du double comme clivage du moi est étroitement liée aux découvertes psychanalytiques. 1)      Le double comme reflet de soi-même pris dans la folie   La figure du double peut être envisagée comme le résultat d'une dépersonnalisation et d'une identité...

3 pages - 1,80 �

En quoi l'humour et la dérision vous semblent-ils de bons moyens d'argumenter ?

Note : 5.4/10

Le sucre serait trop cher, si l'on ne faisait travailler la plante qui le produit par des esclaves. Ceux dont il s'agit sont noirs depuis les pieds jusqu'à la tête ; et ils ont le nez si écrasé qu'il est presque impossible de les plaindre. On ne peut se mettre dans l'esprit que Dieu, qui est un être très...

2 pages - 1,80 �

La lecture permet-elle de comprendre le monde ?

Note : 5.4/10

Pour ces lecteurs, la frontière entre monde imaginaire et monde réel est brouillée. L'exemple littéraire le plus connu est Emma Bovary, qui croit que les histoires d'amour racontées dans ses romans sont réelles, et qui les attend toute sa vie. - Dans son recueil de nouvelles L'Aleph, Borges élabore un univers qui consiste en une gigantesque bibliothèque. Les livres...

2 pages - 1,80 �

En quoi l'apologue est-il une arme dans le combat des Lumières?

Note : 5.4/10

Les Fables de La Fontaine) : les écrivains des lumières se sont appuyés sur cette tradition pour déjouer la censure.   -          L'apologue prétend enseigner ce qui est vrai en procurant un savoir sur le monde et sur l'homme. Par ses prétentions didactiques il peut aussi contourner la censure.  L'apologue est fiction, invention, mensonge, mais un mensonge qui dit la vérité. Il...

3 pages - 1,80 �

La Bruyere trouvait le caractère de Tartuffe outré et invraisemblable. Il a refait le portrait de l'hypocrite dans Onuphre. Vous comparerez les deux personnages et vous direz lequel vous semble plus vrai, plus vivant, plus dramatique ?

Note : 5.4/10

, (Le pauvre homme !) II. Quelques autres sont demandées par les habitudes de théâtre de Molière, et le désir de faire un personnage vivant et complexe. Tartuffe n'est pas n'importe quel hypocrite. C'est un homme qui a un certain tempérament, qui est sensuel et passionné, et qui vit dans un milieu donné.... Molière choisit ce milieu de façon...

1 page - 1,80 �

Paul Valéry donne aux écrivains ce conseil: Entre deux mots il faut choisir le moindre. Vous rapprocherez cette boutade de la définition qu'André Gide propose du classicisme: C'est l'art de la litote. Vous vous demanderez quel aspect du classicisme et, d'une façon générale, quelles positions littéraires sont ainsi définis ?

Note : 5.4/10

Pour rester en deçà de ce qu'on a à dire, on finit par abuser de la virtuosité : la périphrase néo-classique accomplit des prodiges d'acrobatie pour éviter le mot propre, parce qu'il s'impose trop brutalement; mais elle tombe alors dans l'énigme et le bel esprit ce qui, en un sens, rejoint les défauts de la préciosité. 3. Périodiquement la...

2 pages - 1,80 �

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 ... 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :